Midi moins l'Mix'

by Nonchalance

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
02:45
2.
02:30
3.
4.

about

petit démo pour le fun, pas mixé pis avec des sons midi.

credits

released July 27, 2016

paroles et beatmaking Oussama ''Nonchalance'' Kechad

tags

license

all rights reserved

about

Nonchalance Montréal, Québec

contact / help

Contact Nonchalance

Streaming and
Download help

Track Name: Vitamine RAP
T’as qu’une canne de thon pale, dans un appart sale
c’est presque un bon quota
qui reflète ton bon état
comme si j’pétais des mots et que ça sentait bon
le bon testament aux figures de style prisées par les demons
oh mirroir dit moi ou est-ce que l’histoire foire
aléatoire quand le micro est branché au parloir,
car dans le noir
s’allège le corps et ta cette sensation qui s’en sort
portez l’or c’est cool alors ?
Quand collabore les images d’abord
pétard, je suis la mèche qui s’allume à l’eau
à l’hosto y’aura-t-il assez d'moi-même pour danser en solo
à m'souvenir de cette époque
ou je portais des polos
des problèmes qui ne sorte pas
et qui s'transformais en fardeau
en regardant au-delà du mur invisible qui t’étripe
pour se dire qu'par la t’espères trouver ce qu’il n’y a plus là — bas,
mais tu connais l'Refrain, t’as le cul entre deux chaises
ça manque de couleur alors on avance avec le visage peint.

Vitamine rap !
Vis ta vie pis reste en vie
Ami ami ? si tu payes le voyage
Répète que pète tombe à l’eau,
Rendu solo sur ton bateau
Vitamine rap, solution dans l'sac à dos (2x)

Avant c’était tout l’temps meilleur
Grosse gagne de menteur
Chacun notre tour on parle d’amour
Comme on parle de rancœur
Dans un système qui defecte à l’envers et tu trouves qu’ça sens bon
Juste à voir dans les radios des gens s’qui s’entend
C’est bizarre, mais maintenant pourquoi s’arrêter
Devant tout ce qui bouge
Avance et fait de quoi d’bon
avec tout c’qui t’touche
En arrêtant de s’comparer avec des inconnues on devient meilleur
Montre-moi c’que tu sais faire voyons n’ai donc pas peur
D’la survie simple comme du vole l’étalage
et des histoires sordides qui font Peter le kilométrage
on a des passe-partout en nous, ils sont tous différents
On s’en fait un peu avec notre âge
On restera jeune même dans l’naufrage
et dans ma tête s’est crée la plus grande utopie
quand on m’a mis k.o la fête finie sa quête sur le tapis
Des combats de corridor
Mais où est donc carnior?!
quelqu’un s’est fait bouffer par quequ'chose de carnivore

Vitamine rap
Vis ta vie pis reste en vie
Ami ami ? si tu payes le voyage
Repete que pète tombe a l’eau,
rendu solo sur ton bateau
Vitamine rap, solution dans l’sac a dos (2x)

solution dans l’sac a dos
solution dans l’sac a dos

je sais c’est pas un cadeau
Vitamine rap
Vitamine rap
Vitamine rap
Track Name: Poire Cactus
Rafik n’aime pas jouer dans l’trafic
À la recherche du fric, il casse des têtes sur des briques
Prick fashion, envoi l’dinar connard
Pourquoi faire une scène, quand ils les ont tous jetés dans la Seine

Des femmes et des bombes,
Chez nous c’est l’hécatombe
et ça tombe bien la naissance et jusqu’en 91
Fraichement débarqué sur le territoire au Canada
Contre des armées du gia
On m’a droppé dans Hochelaga
Connais-tu ces histoires
D’immigrant, d’immigrante
Devenu parent avant d’être parent
À cause de parents partit trop tôt
Dans un pays d’après-guerre
De colonisation
Ou fi hiaty habit n’goul tahia bladi

mon ADN dans les mariages check moi la derbouka
coup d’kalash en plein air et des cris d’guerre berbères
d’un passant ou d’une passante
avec du stock trop passionnant
hwayedj hwayedj
shkoun heb l’hwayedj
kader à travailler et il les a torché
Les village des valeurs, s’ennuyant des valeurs de son village
dans un Pillage de barbu qui ne pense plus aux autres
en attendant qu’il s’fasse tuer par mon oncle entre autres,
car c’est comme un ninja, possédant un beretta
raid nocturne et tire dans l’tas
des histoires sanglantes plein les bras
Et du haut d’ma cité Dallas
C’était mon palace
Les histoires au-delà
Des mur de ain beninan
devenaient salaces,
car comme des champions
on jouait a la cachette
dans le champ d’poire cactus,
en regardant rocky gardant l’entrée
aucune journée statique, on était toujours en mouvement
en riant, et sur le retour cogner a la porte hâtivement

d’la hdjouza qui lançait des rochers sur nos pieds
canette de bière occidentale, à l’horizontale
yen a des piles et des piles
que l’on kick en plein dans le mille
et qui sont venu s’occuper du sort
des résidences du bidon ville

c’est là que j’suis née
mais ce n’est pas là que j’ai grandi
j’ai plus d’25 ans d’expérience ici

Mon climat mon habitat
en 4 saisons trot tard
j’portais du lacoste car,
pas d’occasion D'porter un costar
dans cette impression qu’on nous envoyait s’faire foutre
y’avais pas d'neige ou pas d’pluie
mais après tout n’est-ce donc pas ça la vie ?

Et merde. on était bêtes,
faut dire qu’on avait pt’ être trop d’air dans la tête
Track Name: Corail/Floraison
un corail de floraison éclot ce matin
public du destin
en provocant cette crise au rein
bastion de la réplique
ou l’écho d'notre soldat
évitant la mauvaise vision
reste le premier état

satisfaisant mes pensées
cocher la case de mon mandat
et plaire à la masse sans excédant
peut varier selon l’état,
car si je saute les flaques
c’est que l’onde intacte me secoue
en prenant l'glaive a la main
pourtant a terre le genou
j’ai cueilli des épines pour aérer mon cœur ce matin
j’en ai recueilli une image cachant l’avenir de demain
piquant la curiosité ? ouais ça va s’en dire
la peur celle d’être un jour
celui qu’on esquisse dans la mire

car si on apprend un
de ses drôle de jours déchus
qu’il est finalement bon
d’être celui qui a vécu
on prônera la rue
et ses milliers de projectiles
on fait les durs
non à l’avenir dans l’usine de textile
unique on bouge, rime, suis le vrai texte/style
nos plaisirs sont nomades, et l’auteur d’un matin malade
infini dans la mesure du produit, projette le programme
pendant que d’autre dans les veines
s’injecte au milligramme

Donnez-moi des bonnes années à être fauché funky
Toujours prêt à m’en aller même dans le sentier des munchies
À être épatant sur cette galerie en postant des histoires
Qui s’imprégneront à jamais dans ma mémoire

Réveillé, le plafond terne caresse mon épiderme,
Concocté d’une enfance passée sur le sentier de Préfontaine
À l’aise dans l’ancien passe-temps,
parce qu’en ce moment le temps passe en faite plus lentement

Calligraphie seigneurie d’mon crâne
D’mon âme, d’mon pagne, d’mon manque de campagne
D’mon amplitude dans les montagnes

l’ange réanima mon cœur, mal capté par les senseur
j’suis rester pris dans l’assenceur, à entendre les ragots des connaisseurs
j’ai compris que le destin se fiait a son propre destin
et si j’pouvais mieux comprendre je t’aurais fait un dessein
te montrant la solitude d’une œuvre copier dans un passe temps perdu
le old spec de l’altitude
de mon attitude

Corail de floraison éclot ce matin
public du destin
en provocant cette crise au rein
bastion de la réplique
ou l’écho d'notre soldat
évitant la mauvaise vision
reste le premier état
satisfaisant mes pensé
cocher la case de mon mandat
et plaire a la masse sans excédant
peut varier selon l’état,
car si je saute les flaques
c’est que l’onde intacte me secoue
en prenant l'glaive a la main
pourtant a terre le genou

Corail/floraison